À quelle étape de développement de votre PME êtes-vous?

Les rites de passages d’une entreprise :

L’émergence : (le démarrage)  Travailler à faire ce que vous aimez.  Vous êtes l’employé clé.  L’entreprise c’est vous. Travailleur infatigable orienté sur la production des biens ou des services.  Les exigences de la production vont finir par vous consumer au fur et à mesure que le succès grandira.  Un chef d’entreprise doit être disponible pour créer des emplois et assurer l’expansion de l’entreprise. L’Euphorie : (le rythme de croisière)  L’artisan recherche soit des employés qui le complèteront ou soit des employés qui accepteront de faire les choses à sa façon. Vous apprenez ou non à déléguer. 3 options s’offrent à vous :

  1. Devenir un véritable chef d’entreprise qui a comme objectif d’amener l’entreprise à maturité.  Il lui faut apprendre à travailler « sur » son entreprise comme chef plutôt que « dans » son entreprise comme l’artisan
  2. S’autodétruire en laissant les choses aller.  Fonce vers l’avant tête baissée.  Prend des risques de la croissance en ignorant les exigences d’une entreprise d’une autre taille
  3. Redevenir une petite entreprise en ralentissant volontairement la croissance.  C’est souvent l’option retenue par l’artisan, car il retrouve ainsi ce qu’il a toujours recherché : un emploi qu’il aime et dans lequel il a plein contrôle.

La maturité : Par définition, une entreprise doit atteindre sa pleine maturité pour s’accomplir. Pour une nouvelle entreprise, l’un des plus gros défis est de passer la barrière des cinq ans. Règle générale, 36,5 % d’entre elles la franchissent. Celles qui survivent sont des entreprises matures dirigées par des chefs d’entreprises. L’entreprise c’est le produit. Vous laissez l’entreprise tourner sans vous. Vous devenez un chef d’entreprise capable ou incapable de gestion stratégique.